Oui mais caviar de citron ! Zeste de fraîcheur, zeste d’originalité, vous tenez là de quoi faire parler vos amis de l’apéro au dessert.

Rare, oblong (il est appelé « Finger Lime » en anglais), ce fruit sauvage se cueille sur des buissons épineux que l’on rencontre (ou pas !) dans les forêts vierges d’Australie…

Sa chair explose en une myriade de petites capsules allant du vert au jaune, orange, rouge, pourpre, et même noir ou marron. Sa peau épaisse renferme le jus, nectar clair et convoité. L’odeur de citronnelle cède alors le pas au goût musclé et acide d’un citron ou d’un combawa, adoucit de notes pamplemousse.

Les petites billes éclatent en bouche, croquantes et acidulées, rebondissent sur la langue, chatouillent nos sens… De la cuisine moléculaire ludique à l’état naturel !

Amusez-vous avec, soyez créatifs, ne jetez pas ses feuilles parfumées, prélevez son zeste, vivifier les plats, aromatisez les thés…

Et si cet agrume venu de loin commence à faire parler de lui, c’est que certains de nos chefs lui ont mis le pied à l’étrier. Un terroir, une forme, un goût, une expérience, comment le snober ?

William Ledeuil d’abord, chef voyageur de Ze Kitchen Gallery à Paris, en fit l’article lors de l’Omnivore Food Festival. Olivier Roellinger en a, paraît-il, saupoudré ses huîtres, tandis que d’autres en arrosent des cocktails à base de vodka. À consommer sans modération !

Agitateur des champagnes, âme soeur des produits de la mer (oeufs de poissons, crabe, tartare de Saint-Jacques), activateur du canard ou du foie gras,  sublimateur de desserts, une destinée à inventer.

Du beau, du bon, du rare, du ludique, des saveurs et des couleurs pour un sacré mix en bouche !

Le plaisir ne se refuse pas.

À débusquer sur mon-marche.fr ou lepiceriederungis.com

Environ 25 € la barquette de 100 gr (6 fruits).

Ou à cultiver soi-même en se procurant graines et plants sur alsagarden.com

15,50 € les 10 graines.

Julie Chanut